Poésie Separe Separe
L'oiseau


A peine sorti du nid, il déploie ses ailes
Hume le vent, cherche le courant,
Impatient.

Dans le matin clair, il prend son essor
Plonge, virevolte, vers le soleil allant
Gaiement.

Mais en bas, grondent les fusils
Et dans sa course folle, la balle le foudroie
Pourquoi ?

Dans un tourbillon de questions, il dégringole
Pour s'écraser dans le champ mouillé de rosée
Tué !

Son regard fixe, encore tout étonné,
Se demandant ce qui lui était arrivé,
Son corps meurtri baignant dans son sang,
Et son âme montant au firmament.
Drôle de guerre,
Ce n'était qu'un enfant...


Dominique Guédon

Visites :

26354