Poésie Separe Separe
Les champs désenchantés


La plume du corbeau
Noir
S'abîme
Sur le sol
Desséchée
Pas une goutte
D'eau
Goutte de la haut
Sur les champs
Désenchantés
Coule et roule
En larme
De pluie
La plume du corbeau
Noire
S'abîme
Sur le sol
Desséché
Pas une larme
D'eau
Larme du Très Haut
Coule et roule
En gouttes
De pluie
Le cri du corbeau
Noir
Déchire
Le sol
Et ride l'aride
Cimetière
Où poussent les pierres
Plaine de désolation
Pleine
De déraison
Sans racine ni cime
Où la main
Assassine
Le rêve de demain
L'ombre du corbeau
Noir
Plane et passe
Sur les champs
Désenchantés
Sans une branche
Pour s'y accrocher
Sans une branche
Pour y rêver.


Dominique Guédon

Visites :

27238